• La Poste: Kärcher veut "exterminer les vendeurs à zéro"

    MANAGEMENT


    La dérive à la France Télécom est en marche à la Poste
    , elle avait déjà commencée avant la transformation en société anomyme, et le phénomène ne peut que s'accélerer avec la nouvelle politique managériale et commerciale , redoutent les syndicats,  qui dénoncent  des objectifs de plus en plus élévés et qui deviennent irréalisables.

    Illustration de cette nouvelle agressivité managériale qui risque de faire de gros dégâts en interne, un mail où un cadre dirigeant de la Poste se lâche. Le 5 Mars, Remi Kärcher ( ça ne s'invente pas), directeur des Postes de paris-sud, envoie un mail à ses directeurs des ventes dans lequel ils les appelent à << exterminer les vendeurs à zéro >> c'est à dire les guichetiers qui n'ont vendus aucun produit ou service dans le cadre d'une campagne commerciale.

    Le document, auquel à été ajouté la mention " Voilà comment nous sommes traités" a été déposé anonymement chez un syndicat. Le mail ajoute, pour être tout à fait clair : << la chasse est ouverte (...) sans quota, jusqu'à épuisement rapide des espèces qui ne sont pas protégées >>  (!) Oui, oui, c'est d'hommes et de femmes dont il parle là !!!  Et pourquoi pas rouvrir des camps de concentration et des chambres à gaz pour les "fautifs" pendant qu'il y est???

    << Nous ne sommes plus des guichetiers, nous sommes devenus des vendeurs >> explique Cédric, guichetier, sur Europe 1. << Par exemple, il y'a des journées téléphonie, il faut proposer à tous les clients ce produit, et , toutes les heures, on fait remonter les chiffres à la direction. Si ça ce passe mal, on nous demande : "pourquoi n'avez-vous pas vendu assez?" >>

    Un autre de ses collègues balance : << prenez les Colissimo. Il en existe avec deux formules, l'une avec assurance, l'autre sans. On a eu des consignes : la formule de base n'existe plus, il faut vendre systématiquement avec assurance ! >>  Pour le client, ça fait 2 ou 3 euros de plus, et pour les guichetiers recalcitrants, où qui ont tout simplement une conscience professionnelle en ces temps difficiles où les français comptent le moindre sou, il y'a menace de sanction !

    Ce vocabulaire insultant et guerrier n'est rien d'autre chose que la traduction d'une politique managériale inhumaine "à la chlague" dont on a pu voir les conséquences désastreuses à France Télécom d'après Sud-PTT.

    Décidemment, on est bien loin de l'image d'epinal des "Chti's" et du facteur insouciant sur son vélo pour qui c'est plutôt "roulez bien, roulez plein!"
    A quand une nouvelle vague de suicides à la Poste?



    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :